Né le 4 février 1945, à Lyon, Maurice Gardès a été ordonné prêtre le 22 juin 1975, à Sathonay-Camp (Rhône).

De 1975 à 1986 , il a été vicaire à Ste Bernadette (Caluire), St Michel (Lyon) et Immaculée Conception (Caluire), et Aumônier diocésain de la Jeunesse Indépendante Chrétienne (JIC-JICF).

De 1986 à 1994, vicaire épiscopal, responsable diocésain de la formation au ministère presbytéral (futurs et nouveaux prêtres), responsable de la pastorale des vocations, assistant à la faculté de théologie de Lyon (christologie et ecclésiologie).

De 1995 à 2002 : vicaire général et archidiacre du Roannais, délégué régional pour les relations avec le judaïsme.

De 2002 à 2004, vicaire épiscopal, archidiacre du Roannais, membre du Conseil diocésain du diaconat, délégué diocésain pour l’œcuménisme.

Nommé Archevêque d’Auch le 21 décembre 2004, il a été ordonné évêque le 6 février 2005 en la cathédrale Sainte Marie d’Auch.

  • Langues parlées par le prédicateur : Français, Russe

0 retraite trouvée pour Monseigneur Maurice Gardes

Mise à jour des résultats en cours
Merci de patienter
Aucune retraite disponible

Pourquoi faire une retraite spirituelle ?

Quelles qu’en soient les motivations, la retraite spirituelle marque une pause, dans un lieu propice à l’intériorité. Le cadre, le silence et le rythme de la retraite rendent disponible à soi-même et à Dieu.

Une retraite spirituelle est une halte pour le cœur et l’esprit. Elle opère comme une respiration et permet de :

  • Souffler, se reposer, trouver du réconfort au cœur de nos vies bousculées,
  • Rencontrer Dieu dans le silence, lire sa Parole, raviver sa foi,
  • Réfléchir au sens de son existence, prendre du recul avant de faire des choix importants,
  • Approfondir les grandes questions de la vie, mieux comprendre les fondements de la foi chrétienne.

En savoir plus