Pourquoi et comment vivre un accompagnement spirituel ? (VIDEO)

Florence Mandeville, membre des Foyers de Charité, est invitée sur le plateau de KTO pour parler de l’accompagnement spirituel

Activité de toutes les religions, l’accompagnement spirituel est extrêmement important et prend dans le christianisme les figures traditionnelles du « père spirituel » ou du « directeur de conscience ». Ce rôle est-il encore adapté à notre modernité ? Dans une société très individualiste, est-ce que l’on accepte encore qu´autrui vienne jeter un oeil sur notre conscience ? Le « directeur » doit-il toujours être un prêtre ? Doit-il toujours être un homme ? Est-il envisageable de se faire accompagner en groupe ? Et que dire du « confesseur » ? Faut-il séparer l´accompagnement spirituel de ce sacrement qui lui était traditionnellement associé ?

Pour répondre à ces questions, et peut-être nous éclairer dans notre choix, l’émission hebdomadaire « La Foi prise au mot » (présentée par Régis Burnet) nous propose de retrouver trois invités très divers, qui représentent les différents visages de l’accompagnement spirituel aujourd’hui : Florence MANDEVILLE des Foyers de Charité, le père Rémi de MAINDREVILLE, jésuite et directeur de la revue Christus, et le père Stéphane DUTEURTRE, du séminaire de Paris.

(Emission « La Foi prise au mot » diffusée sur KTO dimanche 10 juin 2018)

REGARDER L’EMISSION :

(A revoir sur KTO) Marthe Robin : son impact dans l’Eglise

Marthe Robin : son impact et son rayonnement dans l’Eglise

A la demande de nombreux téléspectateurs, nous allons parler, à nouveau dans la Foi prise au mot, de Marthe Robin. Cette mystique de Châteauneuf-de-Galaure, dans la Drôme, morte il y a une trentaine d´années, nous impressionne vraiment ! Alors nous vous proposons de la retrouver et de nous attarder, non pas sur sa vie, comme nous l´avons fait il y a quelque temps, mais sur sa postérité. Quelle fut sa vision de Dieu et du monde ? En quoi est-elle importante aujourd´hui ? Quels mouvements de chrétiens poursuivent son témoignage et sa pensée ?

Pour répondre à ces questions, deux invités : Honorine Grasset, porte-parole des Foyers de Charité, et le père Bernard Peyrous, prêtre, membre de la Communauté de l´Emmanuel, postulateur de la cause en béatification de Marthe Robin.

La foi prise au mot (KTO – Télévision Catholique) / 04-06-2017