Communiqué au sujet du Foyer de Charité de Baye

Date : 30 octobre 2018
Les Foyers de Charité


COMMUNIQUE au sujet du Foyer de Charité de Baye

suite à l’annonce du Procureur de la République de Châlons-en-Champagne

Ce lundi 29 octobre 2018, le Parquet de Châlons-en-Champagne a publié un communiqué de presse annonçant que l’enquête préliminaire ouverte pour « agressions sexuelles sur mineur de quinze ans par personne autorité », au sujet du père François-Jérôme Leroy, avait été classée sans suite.

« Les nombreuses auditions et investigations n’ont pas permis de retrouver le moindre élément venant confirmer les accusations portées à l’encontre de François-Jérôme Leroy » note ce communiqué.

Cette nouvelle est un immense soulagement, pour lui bien sûr, pour ses proches, et pour les membres des Foyers de Charité.

Nous remercions le père François-Jérôme Leroy et la communauté du Foyer de Charité de Baye qui ont accueilli les mesures de prudence décidées afin de permettre à l’enquête de se dérouler en toute sérénité et de protéger chacun.

Le procureur de la république de Châlons-en-Champagne annonce également sa décision d’engager « des poursuites à l’encontre du couple pour l’infraction de dénonciations calomnieuses ». Nous prenons acte de cette décision et espérons que la justice pourra faire toute la lumière sur ces faits.
Le drame et la souffrance des personnes victimes d’abus ne peuvent en aucune manière être instrumentalisés.

Le Parquet précise que l’enquête sur des faits d’agressions sexuelles commis par le père Michel Blard (décédé en 2014) sur des enfants dans les années 1960-1970 se poursuit.

Nous rappelons l’engagement des Foyers de Charité dans la lutte contre toute forme d’abus et la protection de toute personne séjournant dans nos communautés.

A cet effet, voici l’adresse de la cellule que nous avons mise en place :

Cellule de lutte contre les abus
Les Foyers de Charité
85 rue Geoffroy de Moirans
26330 Châteauneuf de Galaure
Mail : paroledevictime@lesfoyersdecharite.com

Père Moïse NDIONE
Père Modérateur de l’Œuvre des Foyers de Charité

***

ANNEXES :

Communiqué de presse du parquet de Châlons-en-Champagne

Communiqué de Mgr Touvet, évêque de Châlons

Pourquoi faire une retraite spirituelle ?

Quelles qu’en soient les motivations, la retraite spirituelle marque une pause, dans un lieu propice à l’intériorité. Le cadre, le silence et le rythme de la retraite rendent disponible à soi-même et à Dieu.

Une retraite spirituelle est une halte pour le cœur et l’esprit. Elle opère comme une respiration et permet de :

  • Souffler, se reposer, trouver du réconfort au cœur de nos vies bousculées,
  • Rencontrer Dieu dans le silence, lire sa Parole, raviver sa foi,
  • Réfléchir au sens de son existence, prendre du recul avant de faire des choix importants,
  • Approfondir les grandes questions de la vie, mieux comprendre les fondements de la foi chrétienne.

En savoir plus