Pourquoi et comment vivre un accompagnement spirituel ? (VIDEO)

Florence Mandeville, membre des Foyers de Charité, est invitée sur le plateau de KTO pour parler de l’accompagnement spirituel

Activité de toutes les religions, l’accompagnement spirituel est extrêmement important et prend dans le christianisme les figures traditionnelles du « père spirituel » ou du « directeur de conscience ». Ce rôle est-il encore adapté à notre modernité ? Dans une société très individualiste, est-ce que l’on accepte encore qu´autrui vienne jeter un oeil sur notre conscience ? Le « directeur » doit-il toujours être un prêtre ? Doit-il toujours être un homme ? Est-il envisageable de se faire accompagner en groupe ? Et que dire du « confesseur » ? Faut-il séparer l´accompagnement spirituel de ce sacrement qui lui était traditionnellement associé ?

Pour répondre à ces questions, et peut-être nous éclairer dans notre choix, l’émission hebdomadaire « La Foi prise au mot » (présentée par Régis Burnet) nous propose de retrouver trois invités très divers, qui représentent les différents visages de l’accompagnement spirituel aujourd’hui : Florence MANDEVILLE des Foyers de Charité, le père Rémi de MAINDREVILLE, jésuite et directeur de la revue Christus, et le père Stéphane DUTEURTRE, du séminaire de Paris.

(Emission « La Foi prise au mot » diffusée sur KTO dimanche 10 juin 2018)

REGARDER L’EMISSION :

A Rome, un cénacle à ciel ouvert !

Près de 50.000 chrétiens de toutes les confessions ont répondu à l’appel du pape à célébrer les cinquante ans du Renouveau charismatique catholique à la Pentecôte 2017. Une délégation des Foyers de Charité était présente…

Pendant les cinq jours qui conduisaient à la fête de la Pentecôte, une immense louange est montée des rues et des églises de Rome. Dans toutes les langues, on a chanté, loué, prié, fraternisé… Organisé par l’ICCRS (services internationaux du Renouveau charismatique catholique) et par la Fraternité catholique (Catholic Fraternity), ce jubilé d’or accueillait également des représentants évangéliques et pentecôtistes. Du 31 mai au 5 juin 2017, ces « JMJ » du Renouveau charismatique proposaient des conférences, des ateliers, des messes, des assemblées de louange en plusieurs langues… dont celle, universelle, de l’Esprit Saint ! Une expérience de communion à laquelle huit membres des Foyers (de Châteauneuf et Tressaint) ont participé.

   

=> VOIR l’ALBUM PHOTOS <=

Un courant de grâce pour l’Eglise

Tous les papes ont encouragé le Renouveau depuis Paul VI, qui affirmait en 1975 qu’il était « une chance pour l’Église » jusqu’à François pour qui il s’agit d’« un courant de grâce dans l’Église et pour l’Église ». Aujourd’hui, le Renouveau compte plus de 120 millions de catholiques dans le monde et le Pape le définit comme « un instrument précieux pour l’unité des chrétiens ».

Nés en 1936, les Foyers de Charité sont précurseurs par bien des aspects de nombreuses communautés innovantes nées après Vatican II. De nombreux membres de Foyer ou retraitants ont personnellement expérimenté ce « baptême dans l’Esprit » qui renouvelle en profondeur et unifie la vie chrétienne.

Marthe Robin parmi les précurseurs du Renouveau

Organisée dans le cloître de la Trinité des Monts, confiée depuis quelques mois à la communauté de l’Emmanuel, l’exposition consacrée aux « serviteurs de Dieu issus du Renouveau charismatique » montrait combien l’effusion de l’Esprit Saint est un vrai chemin de sainteté pour l’Église d’aujourd’hui. Elle mettait également à l’honneur deux précurseurs : la bienheureuse Elena Guerra (« apôtre de l’Esprit Saint ») et la vénérable Marthe Robin. L’occasion de faire connaître largement la prière pour une nouvelle Pentecôte d’Amour, distribuée au fil des jours à tous les pèlerins en anglais, en italien et en français… jusqu’à la place Saint Pierre dimanche de la Pentecôte où nous avons joyeusement montré au Pape François le portrait de Marthe lors de son passage en papamobile !

  

La diversité dans l’unité

A notre arrivée au Circo Massimo pour le premier rendez-vous commun, vendredi en fin de journée, nous avons été saisis par l’image de ces dizaines et dizaines de drapeaux de pays ou communautés différents qui se détachent alors du ciel azuréen. Malgré la chaleur écrasante, la joie irradie les visages. De toutes les nations, les chrétiens ont répondu à l’appel du Pape à venir célébrer à Rome ce cinquantième anniversaire du Renouveau et, surtout, à unir leurs voix, leurs cœurs et leurs âmes afin que ce courant de grâce se déverse sur l’Eglise et le monde tout entier.

Le lendemain, plus de cinquante mille participants originaires de 130 pays viennent entourer le Saint Père dans ce lieu du martyre des premiers chrétiens pour un grand rassemblement œcuménique à la veille de la Pentecôte. Avant même son arrivée, le miracle de la Pentecôte est déjà à l’œuvre et nous donne d’unir nos voix en faisant monter vers Dieu notre louange en italien, anglais, espagnol ou français. Nous faisons partie de ces milliers de « charismatiques » louant, chantant en « langues », dansant et proclamant, mains levées, que « Jésus est Seigneur » dans le vaste Cirque Massimo ! Unis par l’Esprit Saint en un seul corps, quelle que soit notre confession, nous faisons l’expérience d’un véritable cénacle « à ciel ouvert, parce que nous n’avons pas peur », comme l’affirme le pape.

« Merci pour le témoignage que vous donnez ici, aujourd’hui. Cela fait du bien à tous, cela me fait du bien à moi aussi », confie le Saint Père en ouvrant sa méditation depuis le podium où de grandes bannières proclamaient « Jésus est Seigneur ». Il souligne trois caractéristiques du Renouveau charismatique : le baptême dans l’Esprit-Saint, la louange et le « service à l’homme ».

Au cours de cet évènement prophétique, le pape nous a tous invités à devenir de vrais disciples de Jésus, missionnaires, et à œuvrer plus que jamais à l’unité des chrétiens.

=> Ecouter les Foyers de Charité sur Radio Vatican <=

=> Marthe Robin, son impact dans l’Eglise <=

 

Emission spéciale sur le Jubilé d’Or du Renouveau charismatique à Rome

Revivez en 52 minutes les moments forts du Jubilé d´Or du Renouveau charismatique à Rome et autour du pape François à la Pentecôte 2017. Présentée par Philippine de Saint Pierre, l´émission nous plonge dans l´expérience qu´ont vécu les 30 000 participants, les 600 prêtres et les 20 évêques venus du monde entier : sessions de louange et d´adoration, catéchèses, eucharistie et veillée festive. En février 1967, le Saint Esprit est tombé avec puissance sur un groupe de jeunes étudiants de l’Université Duquesne à Pittsburg aux États-Unis. Ils sont les tout premiers témoins de ce « renouveau de la Pentecôte pour l’Église et le monde entier ». Cinquante ans après, des rencontres avec les responsables de la communauté de l´Emmanuel, du Chemin Neuf, des Focolari ou encore de Jeunesse Lumière permettent de faire un point d´étape. Ce courant de grâces a touché plus de 120 millions de catholiques et donné naissance à des groupes de prières et des communautés sur les 5 continents.

(A revoir sur KTO) Marthe Robin : son impact dans l’Eglise

Marthe Robin : son impact et son rayonnement dans l’Eglise

A la demande de nombreux téléspectateurs, nous allons parler, à nouveau dans la Foi prise au mot, de Marthe Robin. Cette mystique de Châteauneuf-de-Galaure, dans la Drôme, morte il y a une trentaine d´années, nous impressionne vraiment ! Alors nous vous proposons de la retrouver et de nous attarder, non pas sur sa vie, comme nous l´avons fait il y a quelque temps, mais sur sa postérité. Quelle fut sa vision de Dieu et du monde ? En quoi est-elle importante aujourd´hui ? Quels mouvements de chrétiens poursuivent son témoignage et sa pensée ?

Pour répondre à ces questions, deux invités : Honorine Grasset, porte-parole des Foyers de Charité, et le père Bernard Peyrous, prêtre, membre de la Communauté de l´Emmanuel, postulateur de la cause en béatification de Marthe Robin.

La foi prise au mot (KTO – Télévision Catholique) / 04-06-2017

Oser l’Espérance aujourd’hui (Colloque)

Le colloque organisé pour les 50 ans du Foyer de Charité de Tressaint les 2-3-4 décembre 2016 a rassemblé entre 300 et 350 participants chaque jour

Pour clore une année de festivités à l’occasion de son cinquantième anniversaire, le Foyer de Charité de Tressaint organisait les 2-3-4 décembre son premier colloque, sur le thème de l’Espérance, en partenariat avec la télévision catholique KTO et la radio RCF Côtes d’Armor. Toute la communauté était mobilisée pour accueillir ceux qui répondaient à cette invitation audacieuse du Foyer :

« Dans un monde où tout va très vite, où l’exigence de performance, de bien-être, et de réussite deviennent un diktat oppressant, une autre voie est possible. Et d’autres voix doivent se faire entendre… Il nous faut oser l’Espérance aujourd’hui ! Durant trois jours, ce colloque nous fera découvrir – à travers l’exemple rayonnant et lumineux de Marthe Robin et d’autres témoins actuels – comment nos vies, même traversées par la souffrance, peuvent devenir fécondes (le vendredi), comment elles peuvent prendre sens dans une Eglise aux portes ouvertes, vivante et missionnaire (le samedi)… comment chacun de nous est appelé à devenir une « chance pour les autres » en ne restant pas un spectateur passif des évènements du monde mais en s’engageant au quotidien (le dimanche).»

Grâce à l’aide de nombreux amis, tout était prêt pour vivre ces trois journées d’écoute, de ressourcement, de rencontres, de partage avec une vingtaine d’intervenants très divers…

Le père Bernard Peyrous a commencé en présentant le rôle et la fécondité de Marthe Robin dans l’Eglise et dans notre monde, suivi par le témoignage bouleversant de Véronique Dufief, professeur d’université atteinte de troubles bipolaires. L’après-midi a permis de découvrir différents témoignages de personnes qui s’engagent pour partager leur espérance : la communauté du Cenacolo au service des personnes en grande dépendance ; les colocations Lazare entre jeunes professionnels et personnes en précarité ; Françoise Robert, praticienne Vittoz ayant vécu un chemin de pardon après l’assassinat de son mari ; les parents de Philippine Lutz, porteuse de polyhandicaps. Marie-Jo Thiel, médecin et professeur d’université, nous a alors montré combien il importait de « grandir en humanité au travers de sa vulnérabilité ».

Mais comment le vivre en Eglise ? « Passer de la rencontre du Christ à l’amour de l’Eglise » (les parcours Alpha), une Eglise où l’on est « accueilli comme en famille » (les Foyers de Charité), nous a laissé percevoir l’Eglise comme une Mère aimante et « un hôpital de campagne et non une douane » et ce fut la conférence remarquée de Mgr Le Saux.  Au cours de la table ronde qui réunissait Mgr Hervé Gosselin (ancien père du Foyer de Tressaint), le père Laurent Fabre, fondateur du Chemin Neuf, et Raphaël Cornu-Thénard, fondateur du mouvement d’évangélisation Annuncio, chacun nous a encouragé à sa manière à répondre à cet appel pressant du pape François à « être un disciple missionnaire face aux défis du monde d’aujourd’hui » dont quatre nous ont été soulignés par le père Frédéric Louzeau, du Collège des Bernardins à Paris.

Se tournant alors vers la société à construire, Tugdual Derville, promoteur d’une « écologie humaine », a appelé à « voir l’autre, même le plus fragile, comme une chance pour chacun de nous ». Philippine de Saint Pierre, journaliste et directrice générale de la chaîne de télévision KTO, a cherché à transmettre les signes d’espérance de notre société, « l’enjeu étant de proposer quelque chose aux jeunes générations qui leur donne envie de sortir de soi et de donner leur vie pour les autres ». Ancien vice-président de Yahoo Europe, Jean-Marc Potdevin a décidé de mettre toute son énergie au service des exclus et a créé « Entourage », un réseau social qui met en relation les riverains, les associations et les sans-abris. Il a rappelé combien le Pape François « nous appelle à la restauration de la tendresse envers le plus pauvre d’entre nous pour être nous-mêmes restaurés ».

A l’issue de ces trois jours, nous avions la joie d’accueillir Mgr Denis Moutel, évêque de Saint Brieuc, pour célébrer la messe.

Chaque participant est reparti avec cette invitation à oser l’Espérance… dès aujourd’hui !

Pour aller plus loin : Les interviews des intervenants et les conférences sont à retrouver en vidéo sur www.colloque-tressaint.com ou www.ktotv.com/foyers-charite

Revoir sur KTO les vidéos et reportages des Foyers de Charité

Retrouvez toutes les vidéos et les reportages sur les Foyers de Charité et Marthe Robin diffusés sur KTO, chaîne de télévision catholique :

  • Reportages réalisés pour les 80 ans des Foyers de Charité et de la première retraite spirituelle, et lors de l’assemblée générale à Châteauneuf-de-Galaure en juin 2016
  • Conférences du colloque « Oser l’Espérance aujourd’hui » au Foyer de Charité de Tressaint en décembre 2016
  • La vocation des Foyers de Charité
  • Marthe Robin

Page spéciale sur le site internet de KTO pour revoir les vidéos