Une retraite spirituelle, c’est bon pour la santé !

Date : 15 juillet 2019
Médias Spiritualité


Le site internet Passeport Santé a voulu se pencher sur le phénomène des « retraites spirituelles » dans sa rubrique « La psychologie de A à Z »…

Dans nos vies mouvementées rythmées par le travail, le bruit et les activités incessantes, les retraites spirituelles sont les bienvenues. De plus en plus d’établissements religieux et laïcs proposent de faire une VRAIE pause pendant quelques jours. En quoi consiste la retraite spirituelle ? Comment s’y préparer ? Quels sont ses bienfaits ? Réponses avec Elisabeth Nadler, membre de la communauté du Foyer de Charité de Tressaint, situé en Bretagne.

Qu’est-ce qu’une retraite spirituelle ?

Faire une retraite spirituelle, c’est s’autoriser une pause de quelques jours à l’écart de tout ce qui fait notre quotidien. “Cela consiste à prendre une parenthèse de calme, un temps pour soi, afin de se connecter à sa dimension spirituelle souvent négligée”, explique Elisabeth Nadler. Concrètement, il s’agit de passer plusieurs jours dans un endroit particulièrement beau et reposant pour se retrouver soi-même et ralentir le rythme habituel. Un des points importants des retraites spirituelles est le silence. Les retraitants, c’est ainsi qu’on les appelle, sont invités à vivre, autant qu’ils le peuvent, cette pause dans le silence. “Nous proposons à nos retraitants le silence autant que possible, même pendant les repas durant lesquels une douce musique de fond se laisse entendre. Le silence permet d’être à l’écoute de soi-même mais aussi des autres. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, on peut apprendre à connaître les autres sans se parler. Les regards et les gestes suffisent”. Au sein du Foyer de Charité de Tressaint, des temps de prière et des enseignements religieux sont également proposés aux retraitants plusieurs fois par jour. Ils ne sont pas obligatoires mais font partie du cheminement vers son moi intérieur, indique le Foyer, qui accueille aussi bien des catholiques que des non catholiques. “Nos retraites spirituelles sont bien évidemment ouvertes à tous. Nous accueillons des personnes très croyantes, des personnes récemment revenues à la foi, mais aussi des gens qui réfléchissent à la religion ou qui s’octroient simplement un temps de repos”, précise Elisabeth Nadler. La retraite spirituelle, c’est aussi profiter de ce temps libre pour se reposer, se ressourcer dans un vaste endroit naturel propice à la détente ou à l’activité physique pour ceux qui le désirent.

Où faire sa retraite spirituelle ?

A l’origine, les retraites spirituelles ont un lien fort avec la religion. Les religions catholique et bouddhiste recommandent à tous de pratiquer la retraite spirituelle. Pour les catholiques, c’est aller à la rencontre de Dieu et mieux comprendre les fondements de la foi chrétienne. Dans les retraites spirituelles bouddhistes, les retraitants sont invités à découvrir l’enseignement du bouddha à travers la pratique de la méditation. Ainsi, la plupart des retraites spirituelles qui existent aujourd’hui se font dans des lieux religieux (foyers de charité, abbayes, monastères bouddhistes) et sont organisées par des croyants. Mais on peut aussi faire sa retraite spirituelle dans un établissement non religieux. Des hôtels confidentiels, des villages rustiques ou encore des ermitages proposent des retraites spirituelles. On y pratique la méditation, le yoga et d’autres exercices spirituels. Qu’ils soient religieux ou non, tous ces établissement ont un point commun : ils se trouvent dans des endroits naturels particulièrement beaux et calmes, coupés de toute l’agitation extérieure dans laquelle nous baignons le reste de l’année. La nature est un acteur majeur de la retraite spirituelle.

Comment préparer sa retraite spirituelle ?

Il n’y a pas de préparation particulière à prévoir avant de partir en retraite spirituelle. Simplement, les retraitants sont invités à ne pas utiliser leur téléphone portable, tablette ou ordinateur pendant ces quelques jours de pause et à respecter autant que possible le silence. “Vouloir faire une retraite spirituelle, c’est avoir très envie de couper, avoir une soif de pause. C’est aussi se lancer un défi, être prêt à faire un exercice qui peut sembler difficile pour beaucoup : se mettre en disponibilité pour recevoir et ne rien avoir à faire absolument. Mais tout le monde en est capable, c’est une question de décision personnelle”.

Quels sont les bienfaits de la retraite spirituelle ?

La décision de partir en retraite spirituelle n’arrive jamais par hasard. C’est un besoin qui survient le plus souvent à des périodes de la vie marquantes : gros coup de fatigue professionnel ou émotionnel, une rupture, un deuil, la maladie, un mariage…etc. “Nous ne sommes pas là pour trouver des solutions à leurs problèmes mais pour les aider à y faire face au mieux en leur permettant de déconnecter pour réfléchir et prendre soin d’eux”. La retraite spirituelle permet de se reconnecter à soi-même, de s’écouter et de relativiser beaucoup de choses. Les témoignages de personnes ayant vécu une retraite spirituelle au Foyer de Charité de Tressaint le confirment.

Pour Emmanuel, 38 ans, la retraite spirituelle est arrivée à un moment de sa vie où il vivait sa situation professionnelle comme un “échec complet” et était dans une “révolte violente” contre son père maltraitant durant son enfance : “J’ai pu entrer dans une démarche de réconciliation avec moi-même et avec ceux qui m’ont fait du mal, plus particulièrement mon père avec lequel j’ai pu renouer des relations. Depuis, je suis dans une paix et une joie profonde. Je renais à une vie nouvelle”.
Pour Anne-Caroline, 51 ans, la retraite spirituelle a répondu à un besoin “de faire une pause et de voir les choses autrement”. Après la retraite, cette mère de quatre enfants s’est sentie “extrêmement sereine et profondément posée” et avoue n’avoir jamais ressenti un tel “repos intérieur”.

Rédaction : Annabelle Iglesias
Journaliste
Juin 2019

Pourquoi faire une retraite spirituelle ?

Quelles qu’en soient les motivations, la retraite spirituelle marque une pause, dans un lieu propice à l’intériorité. Le cadre, le silence et le rythme de la retraite rendent disponible à soi-même et à Dieu.

Une retraite spirituelle est une halte pour le cœur et l’esprit. Elle opère comme une respiration et permet de :

  • Souffler, se reposer, trouver du réconfort au cœur de nos vies bousculées,
  • Rencontrer Dieu dans le silence, lire sa Parole, raviver sa foi,
  • Réfléchir au sens de son existence, prendre du recul avant de faire des choix importants,
  • Approfondir les grandes questions de la vie, mieux comprendre les fondements de la foi chrétienne.

En savoir plus